Au secours ! Je n’en peux plus de mes enfants !

Je n’en peux plus de mes enfants, c’est normal docteur ?

parents assis sur un canape face au desordre et enfants qui rigolent

J’imagine votre tête à la lecture du titre de l’article… Beaucoup vont penser « Mais quelle mère pourrait dire ça? » Honnêtement, que celle d’entre vous qui n’a jamais au moins une fois maudit ses charmantes têtes blondes me jette la première pierre ! Évidemment nous les aimons de tout notre cœur nos petits monstres. Mais avant de les avoir, on ne nous dit pas tout !!! Ho, avoir un bébé c’est la plus belle chose au monde ! Oui un bébé c’est mignon puis ça dort beaucoup… Mais personne ne nous dit la suite. Quand ils grandissent, qu’ils font des caprices, qu’ils disent non à tout, qu’ils jettent tout par terre et alors, le summum, quand ils piquent une crise au supermarché avec celle qui ne peut pas s’empêcher de faire une remarque du genre « Le mien n’a jamais fait ça! » Avouez que parfois on les déteste!!!

Bébé bonheur

Avoir un bébé, surtout quand c’est le premier, c’est le bonheur ! Même si les nuits sont courtes, même si on ne sort plus de chez soi et qu’on passe son temps en jogging entre les couches et les biberons, on est aux anges ! Puis, ça y est, on est maman ! On possède un statut. On peut parler avec d’autres mamans de trucs de maman et tout notre monde ne tourne qu’autour de ce petit être. Un bébé c’est le pur bonheur !

Puis bébé grandit et vient le temps des premiers petits caprices. Aussi petit qu’il soit, il arrive très bien à vous faire tourner en bourrique. Il s’endort dans vos bras mais hurle dès que vous le posez dans son lit. Il recrache la moitié de ce que vous lui donnez à manger parce que, lui, il trouve ça drôle. Il commence à ramper partout et tente de manger les croquettes du chien. Il découvre le monde et se met en quête d’expériences les plus improbables les unes que les autres. Comme on dit, c’est le début des ennuis !

Le Terrible Two

Le Terrible Two, vous connaissez ? C’est cette fameuse phase du « NON » où votre bout de chou prend conscience qu’il est une personne à part entière. Crises à répétition, non à tout, opposition à toute autorité parentale… une sorte d’adolescence à la petite enfance. Mais rassurez-vous, d’après les experts, c’est tout à fait normal ! Ouf ! Ça vous fait une belle jambe me direz-vous. Mais quitte à ce que votre patience soit mise à rude épreuve, autant que ça serve à quelque chose.

Jusqu’à ses 18 mois environ, votre bébé adoré ne vit que par vous. Mais tout à coup, il se rend compte de son individualité. Il découvre qu’il peut prendre des décisions. On entre alors dans une période de confrontation entre l’autorité parentale et sa personnalité naissante. Il veut tout décider lui-même pour montrer qu’il existe.

enfant qui tire la langue

Cette période est parfois très compliquée à gérer et vos nerfs sont mis à rude épreuve. Vous ne serez pas folle si vous sortez hurler dans le jardin, ça vous fera du bien ! C’est le moment typique où il ne faut rien lâcher même si par facilité on serait tenté de dire oui à tout. Si ça peut vous aider, dites-vous que, dans le monde actuel, c’est très bien que vos enfants aient du caractère. (On se rassure comme on peut…)

Les joies de l’enfance

Bien qu’ils grandissent et qu’ils deviennent plus raisonnables, vos enfants vous réservent encore bien des surprises. Souvent vous vous direz « Mais qu’est-ce que j’ai fait au Bon Dieu pour mériter ça? »

Vous connaissez le sketch de Florence Foresti Les mamans calmes ? Regardez-le, ça déculpabilise. On est toutes les mêmes. Sauf les mamans calmes évidemment ! Moi personnellement je suis comme Florence Foresti : je cours et je crie ! Sérieusement j’ai l’impression de crier tout le temps sur mes enfants. « Dépêche-toi, termine ton assiette, range-ça, à taaaaaaaaabbbbbbblllleeeee! » Et alors, ce qui est génial à cet âge-là c’est leur sens de la répartie… Si souvent on finit par en rire, il faut quand-même entendre les réponses de ces petits chérubins. Pas plus tard que la semaine dernière mon fils de 8 ans m’a dit : « On est des enfants, on fait du bruit, c’est normal ! Si ça t’énerve, il ne fallait pas nous avoir » Heuuuuu, je suis supposée répondre quoi ? Et puis quand c’est à la maison passe encore, mais quand il te balance ça à un repas de famille ou face à de parfaits inconnus dans la rue, c’est plus embarrassant.

Pour me rassurer je me dis souvent que mes enfants me connaissent telle que je suis. Oui je cours tout le temps et je crie mais je suis comme ça. On est allé à une conférence sur l’éducation bienveillante avec mon mari et j’ai essayé de mettre certaines règles en pratique… Comment dire ? Disons que mes enfants m’ont regardé comme si on avait échangé leur maman. Ne pas m’énerver, moi ? Mais ce n’est pas moi ça !

Parfois je pousse le vice jusqu’à leur demander : « Tu voudrais une autre maman ? » Avouez, vous l’avez toutes fait ! Et à chaque fois ils me répondent un grand NON en souriant. Et ça, ça n’a pas de prix !

petite fille qui sert sa maman dans les bras

On ne reçoit pas un enfant avec un guide d’utilisation. Depuis que mes enfants sont nés, je fais ce que je pense être le mieux pour eux et c’est ce qui compte finalement. Il n’y a pas de mères parfaites, il n’y a pas d’enfants parfaits. On leur apprend à grandir et ils nous apprennent à devenir parents. On s’accorde comme on peut et on fait du mieux que l’on peut.

Je me demande déjà à quoi ressemblera leur adolescence mais je me laisse surprendre. C’est ça en fait avoir un enfant, c’est ouvrir un gros Kinder Surprise et râler parce que l’on ne comprend pas le mode d’emploi !

Je pense que beaucoup de mamans se reconnaîtront dans cet article et j’espère les avoir déculpabilisées un peu. N’hésitez pas à le partager et à me faire part de vos petits secrets pour affronter les crises de vos bambins en toute sérénité.

À très vite pour un autre moment Cha !

signature Cha

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s